04CJ4751bis.jpg

IndyCar Series

 

Après une semaine de hauts et de bas suite à un accident au Milwaukee Mile le week-end dernier, Simona De Silvestro a rencontrée le personnel médical, vendredi matin à l'Iowa Speedway et n'a pas été autorisé à piloter durant l'Iowa Corn Indy 250.

Samedi dernier, la voiture de Silvestro est rentrée en contact avec la SAFER barrier à la sortie du virage quatre, en plus du mur intérieur de la piste. De Silvestro a été envoyé au Froedert hôpital, où elle a été libéré plus tard.

Ce qui suivit fut une série d'évaluations médicales tout au long de la semaine. Ce qui suit est une déclaration de IndyCar concernant ces bilans:

"Lors d'une évaluation le dimanche matin à Milwaukee, Simona avait pas de signes physiques d'une commotion cérébrale après l'examen neurologique et n'a pas signalé de symptômes de post-commotion cérébrale à l'équipe médicale de l'IndyCar alors elle a été autorisé à conduire. Après avoir piloté 11 tours dans la voiture, Simona est retourné au centre de soins pour indiquer des symptômes de post-commotion cérébrale. Le stress physique et émotionnel peut faire ressortir des symptômes de post-commotion cérébrale.

Pour être autorisé à conduire après une commotion cérébrale, un pilote doit passer le test IMPACT et l'évaluation médicale de l'IndyCar. Simona passa le test d'impact, le mercredi mais présentant encore des symptômes post-commotion cérébrale lorsqu'elle fut évaluée par l'équipe médicale de l'IndyCar le vendredi à Iowa donc elle n'a pas été autorisé à piloter. Elle sera réévaluée à Toronto. "

HVM Racing et le Nuclear Clean Air Energy Team ont pris la décision de plier bagage et retourner à Indianapolis, où ils se prépareront pour la prochaine course du calendrier d'IZOD IndyCar Series. Le Honda Indy de Toronto (diffusée sur Versus) aura lieu le dimanche 10 Juillet à 14 heures ET.

Retour à l'accueil